L'ostéopathie en France

Un des premiers propagateurs de l’ostéopathie en France est sans conteste le docteur Robert Lavezarri (1866-1977). Originaire de Nice, il se forme auprès d’une ostéopathe américaine, le Dr Florence Gair, élève du Dr Still, et s’installe à Paris en 1936.
En 1949, il publie un ouvrage sur l’ostéopathie intitulé  "Une nouvelle méthode clinique et thérapeutique : l’ostéopathie", et fonde en 1950 avec quelques confrères passionnés la Société Française d’Ostéopathie.

 

En 1957, Paul Gény (1912-1996), un kinésithérapeute ayant travaillé avec Robert Lavezzari, fonde en association avec Thomas Dummer, ostéopathe anglais, le premier collège d’enseignement de l’ostéopathie s’adressant à des kinésithérapeutes : l’École Française d’Ostéopathie qui deviendra l’European School of Osteopathy (École Européenne d’Ostéopathie) en 1965 basé à Maidstone en Angleterre.

C’est dans ce collège qu’ont été formés bon nombre des premiers kinésithérapeutes ostéopathes français.

 

 Dans le courant des années 60, plusieurs praticiens formés à l’école de Paul Gény (Francis Peyralade, René Quéguiner,Bernard Barillon) poursuivent leur formation avec un ostéopathe anglais Denis Brookes, passionné d’ostéopathie crânienne et en 1964, réussissent le tour de force de faire venir un groupe de trois ostéopathes américains (Harold I. Magoun, Viola Frymann, Thomas Schooley, tous élèves directs de Sutherland, lui-même élève d’ A.T. Still) pour enseigner les bases de l’ostéopathie crânienne.

 

 

C’est durant les années 60 et 70  que sont nés plusieurs collèges d’ostéopathie (parmi lesquels, le collège ostéopathique ATMAN, IWGS (Institut William Garner Sutherland), SERETO (Société d’Etudes et de Recherches de Techniques Ostéopathiques), (Collège A. T. STILL, etc.) et que le courant de l’ostéopathie pratiquée par des kinésithérapeutes a pris son essor.
A cette époque, la plupart des ostéopathes sont des kinésithérapeutes. Ils apprennent l’ostéopathie et l’utilisent dans leurs cabinets pour améliorer leur efficacité thérapeutique.

Au début des années 1980 commence à germer l’idée que l’ostéopathie mériterait un statut de profession indépendante.
Dans cet esprit, en 1981 quatre ostéopathes (Robert Peronneaud-Ferré, Jean Peyrière, Jean Josse et Régis Godefroy) créent le Registre des Ostéopathes de France. L’objectif de cette association est clairement de promouvoir l’ostéopathie comme une profession indépendante.
D’ailleurs, ne peuvent en être membres que les praticiens ayant renoncé à leur statut officiel de kinésithérapeute et acceptant de se déclarer ouvertement comme ostéopathes.

A partir de 1990, des formations se créent destinées à enseigner l’ostéopathie à de simples bacheliers.

En mars 2002 l’Assemblé Nationale vote la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, présentée par le ministre de la santé de l’époque, Bernard Kouchner. Entre autre choses, cette loi reconnaît pour la première fois en France le droit d’exercer l’ostéopathie à des personnes n’étant pas docteur en médecine.

Mais il faudra attendre mars 2007 pour que, sous la pression de groupes professionnels d’ostéopathes, les décrets précisant les points clés de la profession soient enfin publiés. Cependant, ces décrets présentent bon nombre d’incohérences et de limites, pour certaines totalement illogiques au regard de la philosophie même de l’ostéopathie.

Osteopathe Ferney Voltaire

Fabien FIEVET

Bâtiment Jean-Baptiste Say (3eme étage) 

13B chemin du Levant 

01210 Ferney-Voltaire (Pays de Gex)

 

Tél: +33(0)7.82.05.84.23

Du lundi au vendredi

sur rendez-vous uniquement

E-Mail: